FEMME MONDE

Egalité Homme Femme : 4 idées fausses qui attisent la haine envers les femmes

Misogyny

On vit dans une société où se comparer à une femme est un signe de faiblesse. Toutes les doctrines liées à la place que doit occuper une femme dans la société tirent leurs origines d’un ensemble de faits bien définis. Mais ces idéologies sont-elles bien fondées ? C’est la vraie question à se poser. Si l’on estime qu’elles sont tirées d’une manière de vivre ancestrale, il est bien temps qu’elles s’adaptent au changement de mentalité que connait le monde pour une vie plus digne. Découvrez dans cet article 4 idées erronées qui suscitent la misogynie.

Les femmes sont physiquement faibles

Pour soumettre les femmes et les réduire à un rôle sexuel, on aime dire qu’elles sont physiquement faibles. Un argument qui n’a d’Office plus sa place lorsqu’on admet qu’il pullule des hommes bien plus faibles physiquement et que sauf dans un combat de lutte, la force physique importe peu au cours d’une expérience de vie. Mieux, on adore invisibiliser toutes femmes aux apparences de Hulk qui s’adonnent à ses activités sportives sans aucune gêne et celles qui n’hésitent pas à entamer une carrière de policière de garde du corps, de gardienne d’immeuble etc. Conclusion : Les femmes sont loin d’être faibles physiquement. La force physique et la mobilité peuvent s’acquérir lorsqu’on se lance dans des entrainements sportifs soutenus peu importe le sexe ou l’orientation sexuelle. En plus de cela, tout le monde a le droit de décider de son apparence sans avoir droit à des propos sexistes.

Elles vivent financièrement au dépend de leurs hommes

Un couple est un partenariat. Dès lors qu’on a compris cela, on ne peut plus penser que l’autre est une charge pour soi. D’autant plus que les hommes qui se plaignent du fait de devoir supporter financièrement une femme sont souvent ceux-là qui se croient en droit de leur interdire de sortir, ou d’aller travailler.

Les tâches de maison prennent énormément du temps et doivent être partagés dès lors que deux personnes (sauf handicap) habitent sous le même toit. Ceci dit, quand deux personnes se mettent ensemble, c’est pour assumer toutes ces tâches qui relèvent de la vie à deux que cela implique un point de vue financier ou pas.

Cet argument selon lequel les femmes seraient dépendantes de leurs hommes peut donc être considéré comme doublement fausse. Aujourd’hui plus de 50 % des femmes s’assument, travaillent, gardent même seules leurs foyers sans qu’aucune lumière ne soit faite sur elles.

Une femme en menstrues est une femme souillée

Femme Monde pense que si une femme en règle est souillée, alors chaque être humain est originellement souillé. Les règles sont un ensemble de phénomènes physiologiques qu’une femme supporte chaque mois pour pouvoir donner vie à un être humain. Il s’agit d’un facteur très important pour l’humanité et pour minimiser cet aspect, il faut être plongé dans une ignorance absolue. Les règles sont synonymes d’importantes coulées de sang, de douleurs parfois insupportables pour plusieurs femmes qu’elles sont naturellement obligées de supporter mensuellement. Rien que pour cet aspect, être une FEMME est synonyme de courage et de détermination et ne doit en aucun cas être comparé à de la faiblesse.

Elles ne savent pas prendre les reines

Accéder à un poste de responsabilité est dans certaines localités très difficiles à certaines femmes. Pour cause, ce célèbre proverbe patriarcal qui stipule que les hommes savent mieux diriger et seraient appelés à être le chef de la famille tuent le talent des femmes dans bien des domaines. Il faut l’avouer, des privilèges dont on bénéficie naturellement et sans efforts, pour le simple fait qu’on soit de sexe masculin ne font aucun poids face aux capacités personnelles que chaque être humain acquiert selon son expérience de vie. Chaque être humain est unique. Tout le monde n’a pas les mêmes capacités, les mêmes facultés, les mêmes tolérances, ni les mêmes ambitions. Associer une compétence à un genre spécifique est donc complètement biaisé pour le simple fait qu’un être humain n’est pas constitué que d’un appareil reproductif.

Que retenir ?

L’égalité Homme Femme soutient la règle du 50/50 et a pour but d’encourager les femmes à se prendre en charge financièrement. Dans cette nouvelle vision, les deux parties doivent fournir un effort égal. Les femmes qui avaient pour devoir d’abandonner leurs ambitions pour s’épuiser à la maison reprendront confiance en elles pour un bien-être professionnel et familial équilibré. De même, les hommes de leurs côtés qui n’avaient que pour seul but de travailler et de considérer les tâches ménagères comme de la paresse ou comme une activité réservée aux femmes devront s’assumer en prenant de temps en temps en charge l’hygiène de vie de la famille pour le bien-être sanitaire de tous.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *